Devis gratuit Spécialistes réunis pour le sourire 09.88.99.43.16

Tourisme dentaire - actualité

Le tourisme dentaire au sein de l'Union Européenne

Remboursement Des Soins Étranger

Le tourisme dentaire en Hongrie : une bonne idée ?

En franchissant les frontières, les français trouvent des prix plus avantageux que dans l’Hexagone où les soins dentaires, notamment les implants dentaires, coûtent cher et sont peu remboursés. 

Un bon plan ou une prise de risque ?

Partir à l’étranger pour se soigner les dents séduit de plus en plus de Français. Ainsi, en 2014, près de 24 500 dossiers pour des soins dentaires ont été pris en charge par le Centre national des soins à l’étranger (Cnse), en hausse de 15,1 % par rapport à l'année précédente. En tête des destinations les plus prisées, la Hongrie, l’Espagne, le Portugal et l’Italie.

Des prix très attractifs pour la pose d'une couronne ou d'un implant

En Hongrie, les prix sont jusqu’à 60 % plus bas qu’en France. Pour la pose d’une couronne, il faut en effet débourser 220 €, contre environ 550 € en France et un implant est facturé 450 €, contre 1 100 € en France.

L’Espagne et l’Italie, où les tarifs pratiqués sont 30 % plus bas qu’en France, attirent d’abord les habitants des régions frontalières.

Quel remboursement pour des soins dentaires en Hongrie ?

« L’Assurance-maladie rembourse les soins lors qu’ils sont effectués au sein de l’Union européenne comme s’ils étaient réalisés dans un cabinet français », indique Frédérique Boitard, vice-présidente du Cnse. Quant à la prise en charge par la complémentaire santé, elle dépend du contrat souscrit.

Si ces soins ne rentrent pas dans le cadre d’un voyage de tourisme, le déplacement devient rentable à partir de la pose de quatre à cinq couronnes ou de deux implants car le coût du transport et de l’hébergement sont évidemment à prendre en compte.

Un voyage programmé de A à Z

Depuis quelques années, de nombreuses cliniques dentaires spécialisées dans le tourisme dentaire voient le jour. Elles proposent d’accompagner les clients, de la préparation du voyage jusqu’au retour.

Une fois la clinique choisie, les radios et les clichés panoramiques sont envoyés au cabinet dentaire en Hongrie afin que le dentiste établisse son devis – sur les mêmes critères que ceux réalisés en France. Sur place, les soins dentaires sont dispensés généralement sur une semaine.

De retour en France, le suivi est effectué à distance grâce à un rappel téléphonique ou des contrôles annuels.

La même qualité de soins dentaires qu’en France ?

« Les diplômes des chirurgiens-dentistes sont équivalents dans l’ensemble de l’Union européenne », explique Gilbert Bouteille, président de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes.

Ce qui suppose une qualité des soins pratiqués égale à celle proposée en France. Les prothèses sont en général réalisées dans le pays même et sont donc aussi de même qualité. Et certaines cliniques travaillent avec les marques d’implants utilisées en France.

De son côté, « le Cnse ne dispose pas d’éléments permettant d’affirmer la présence d’une qualité critiquable », souligne Frédérique Boitard.

3 conseils avant de se lancer dans le tourisme dentaire

Vous souhaitez franchir le pas ? Quelques précautions sont nécessaires avant de monter dans l’avion.

  • Prendre son temps et bien se renseigner sur la clinique 
  • S’assurer du bilinguisme du personnel
  • Repartir avec les bons papiers. « Pour le remboursement, la caisse d’Assurance-maladie demande les radios réalisées avant et après le traitement, la facture comportant le numéro de la ou des dents soignées et le libellé de l’acte accompli, ainsi que le formulaire de remboursement », précise Frédérique Boitard. Celui-ci peut être fourni par la clinique ou téléchargé sur ameli.fr

Meilleurs articles